Sans titre.png

Comment être un(e) bon(ne) choriste

Je vous en ai déjà parlé sur le blog. Je suis un grand fan d’harmonies vocales. Je me souviens clairement que depuis le secondaire, je rêve d’être choriste et que mon travail soit d’harmoniser ma voix avec celle de plusieurs autres chanteurs ou chanteuses. Je me compte très choyé de pouvoir faire ce travail régulièrement. Aujourd’hui, j’ai envie de vous donner quelques trucs pour être un bon ou une bonne choriste.

1- Aiguisez votre justesse et votre rythmique.

Un(e) choriste doit avoir une très grande précision pour la justesse. Il faut non seulement chanter les bonnes notes, mais être très précis. Être moindrement à côté sonnera faux. C’est la même chose pour la rythmique. On ne veut pas entendre des voix en décalage. Plus votre rythmique sera aiguisée, plus le «blend» sera beau. (blend est un terme que l’on utilise en chant qui veut dire «mélange»).


2- Travaillez votre technique vocale. Soyez des techniciens.

Avoir une bonne technique vous permettra de faire ce que vous voulez vocalement, ou presque. Vous aurez donc plus de facilité à vous coller au type de voix de la personne que vous harmoniserez. (Exemple : Si la chanteuse laisse passer beaucoup d’air dans sa voix, vous pourrez facilement vous y coller pour que votre timbre soit près d’elle). Également, vous chanterez sûrement avec des voix de tous genres. Avoir une bonne technique vous empêchera de vous fatiguer vocalement, puisque vous aurez les outils pour garder votre voix en santé.


Plus jeune, j’avais une voix qui se démarquait beaucoup par son timbre. Mon vibrato était assez présent et lorsque je faisais des harmonies, ma voix ressortait beaucoup. J’ai dû apprendre à mettre ma voix au neutre, à la rendre «plate». La technique m’a beaucoup aidé à me rendre polyvalent sur le plan de la voix.


3- Comprenez votre rôle.

La ou le choriste a comme rôle de faire briller le chanteur principal. Vous devez toujours penser à mettre votre voix au service de cette personne. Plus votre comprendrez l’importance de votre rôle de choriste, plus le résultat sera beau. Vous n’avez pas à chanter souvent, mais plutôt à faire les plus belles harmonies aux bons endroits. Parfois, il ne suffit que de quelques notes pour rendre un passage musical plus beau.


4- Soyez à l’écoute du chanteur principal.

Comme vous êtes là pour faire briller le chanteur principal, écoutez ce qu’il pense de vos harmonies. Comprenez ses besoins. (Exemple : Le chanteur principal est essoufflé à un endroit particulier dans sa chanson, regardez comment vous pourriez compenser pour que ça ne paraisse pas. À titre d’un autre exemple, si le chanteur n’arrive pas à atteindre une note, aidez-le en proposant des solutions harmoniques). Plus vous serez à l’écoute, plus on aura confiance en vous. Les chanteurs principaux aiment savoir qu’ils peuvent compter sur vous au besoin.


Ce sont quelques conseils simples, mais qui vous serviront beaucoup si vous avez à être choriste à un moment dans votre parcours. Bien que les conseils soient simples, arriver à des résultats peut prendre du temps. Soyez patients et surtout, pratiquez! Essayez de faire des harmonies par-dessus vos chanteurs préférés et enregistrez-vous. Écoutez et corrigez! En terminant, amusez-vous!

21 vues