Sans titre.png

Comment garder sa voix active pendant le confinement

Mis à jour : avr. 12

On va se le dire. Le confinement n’est pas nécessairement évident pour garder nos bonnes routines. Je lis depuis le début de cette quarantaine qu’il est important de garder nos habitudes pour passer au travers sans trop d’impact. D’une part, je trouve ça logique. D’autre part, cela m’apparait difficile à exécuter si nous n’avons pas de buts concrets. Il faut comprendre que c’est la même chose avec son instrument vocal.


Ce n’est pas pour rien que les chanteurs et les chanteuses ont des coachs. C’est parce qu’ils doivent avoir une bonne hygiène vocale, mais surtout pour qu’ils développent de l’endurance. Celle-ci peut se perdre si on ne l’entretient pas. À tous les sportifs qui lisent, imaginez-vous arrêter de vous entrainer pendant 6 semaines et recommencer après. Il y aura un ajustement à effectuer. Vous ne voulez pas recommencer vos activités vocales dans quelques mois et développer des problèmes vocaux, ou ne plus atteindre les notes que vous arriviez à effectuer facilement.

Voici donc quelques trucs pour continuer d’entretenir votre voix pendant le confinement :


1 - Réchauffez votre voix à tous les jours

Sans exception, même si vous ne verrez personne pendant les quatre prochaines semaines, réchauffez votre voix au courant de l’avant-midi. Cet exercice vocal n’est pas obligé d’être long. Ciblez les bons réchauffements et exécutez-les de façon concentrée. Il n’y a rien de mieux que des vocalises ou des exercices ciblés et bien faits. Si vous avez des voisins que nous ne voulez pas réveiller le matin, optez pour du «humming» ou de la «friture vocale» (relâchement des cordes vocales). Travaillez aussi la sirène. Celle-ci doit toujours se faire en douceur. C’est donc parfait pour bien travailler votre voix sans trop déranger ceux qui vous entourent.


2- Chantez autant (ou presque) que vous l’auriez fait sans confinement

Quand on parle d’endurance vocale, on fait référence à votre voix qui garde l’entièreté de ses capacités dans le temps. Vous ne voulez pas perdre vos acquis vocaux durant la période de confinement. Si vous avez une bonne hygiène vocale avec vos réchauffements, vous ne devriez pas avoir de la difficulté à atteindre les notes que vous étiez habitués de chanter. Toutefois, il faut que vous continuiez de chanter autant (ou presque), car dans les chansons, vous travaillez inévitablement des trucs autres que dans vos vocalises.


3- Donnez-vous des défis musicaux atteignables et explorez

Vous avez toujours rêvé de chanter «All by myself» de Céline Dion? C’est peut-être le moment où jamais. Pourquoi? Parce que vous avez du temps pour vous concentrer sur l’atteinte de défis musicaux atteignables. Évidemment, faites un chemin logique. Ne passez pas de la chanson la plus douce d’Ingrid St-Pierre à la plus difficile de Céline Dion. C’est peut-être l’occasion aussi d’explorer de nouveaux genres musicaux. Parfois, vous y trouverez de belles couleurs dont vous voudrez travailler davantage. Qui sait? Cela changera peut-être la perception initiale que vous aviez sur votre voix.


4- Fixez-vous des objectifs

Lorsque la quarantaine sera levée, vous voudrez que votre voix réponde tout autant qu’avant. Vous voudrez fort possiblement avoir même plus d’acquis qu’avant. C’est pourquoi il serait peut-être intéressant d’en profiter pour lire davantage sur l’instrument vocal, sur sa mécanique et sur son fonctionnement en général. De plus, vous pourriez en profiter pour vous fixer des objectifs concrets (ex : travailler le changement de masse des cordes vocales, augmenter mon registre dans les aigus, mieux contrôler mon air, etc.)


En terminant, rappelez-vous que votre voix est fragile et précieuse. C’est important d’explorer, mais dès que vous sentez que vous n’êtes pas dans une bonne direction ou que votre voix n’est pas certaine d’aimer ce qui se passe, cessez. Ce n’est pas pour rien qu’il existe des coachs vocaux. Ils sont là justement pour que vous travailliez votre voix de la bonne façon.


Je vous souhaite une bonne quarantaine, mais pas une quarantaine vocale. Au contraire! J’espère que ces conseils vous seront utiles.

À bientôt!

63 vues